fbpx
Maintenance d’un site web – Pourquoi c’est indispensable

Maintenance d’un site web – Pourquoi c’est indispensable

Lors de la conception d’un site web, le professionnel propose la plupart du temps à son client une maintenance du portail. Cette dernière est souvent indiquée en option et d’expérience, nous savons que quand elle n’est pas imposée, elle n’est presque jamais spontanée. En effet, quand on conçoit un site web, on ne sait pas ce que recouvre la maintenance et on ne saisit pas l’intérêt d’une telle opération. On pense tout de suite à une prestation opaque, voire même inutile. Or, c’est loin d’être le cas. Ainsi découvrons pourquoi la maintenance d’un site web se révèle être indispensable en 2019.

Maintenance d’un site : Pourquoi ?

Afin de se préparer au succès

En règle générale, lorsqu’on fait un site, c’est pour qu’il rencontre un certain succès. Personne ne dit « non » à des visiteurs sur son site. En tout cas, qui dit succès, dit forcément trafic. Il faut par conséquent s’assurer que l’hébergement de votre portail web puisse supporter une montée en charge. Si vous préférez, il faut veiller à ce qu’il puisse répondre présent si votre trafic augmente en flèche. Et si vous ne pouvez pas vous en assurer, il faut au minimum répondre aux questions qui vont suivre.

Que fait-on si le site crash ? Y-a-t-il une sauvegarde ?

Beaucoup de personnes pensent qu’un trafic ne double pas du jour au lendemain et par conséquent qu’on a tout le temps nécessaire afin de voir venir. Or, ce n’est pas du tout le cas ! En effet, il n’est pas rare du tout que le trafic d’une plateforme subisse une hausse de fréquentation avec la parution d’un article de blog fonctionnant très bien. Cela se vérifie souvent avec le SMO ainsi que le content marketing (partage de publications sur les réseaux sociaux). S’il y a crash, et que vous ne possédez pas une garantie de maintenance, vous prenez le risque d’être sans site, peut-être durant un bon moment. Ainsi, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel pour une prestation, qui il faut être honnête, représentera un certain coût.

Éviter que votre site web ne soit une simple usine à gaz

Au fil du temps et au fil des ajouts de fonctions, il arrive souvent que des sites web se transforment en de véritables usines à gaz. En effet, de nouvelles fonctionnalités supplantent d’anciennes, n’étant plus au goût du jour. Dans ce type de cas, la maintenance d’une plateforme est importante puisqu’elle offre la possibilité que le site évolue aisément. En outre, cela permet d’effectuer le tri entre ce qu’on conserver et ce qu’on jette. Cela offre aussi la possibilité d’éviter d’avoir des modules obsolètes et permet par conséquent de garder un système fiable, performant et stable. Par contre, gardez à l’esprit qu’un grand nombre de plugins présents sur un site rende ce dernier plus lent. Et qui dit un portail plus lent, dit un site au SEO pénalisé.

La maintenance d’un site web permet de garantir sa pérennité

De nos jours, beaucoup de sites sont faits grâce à des solutions évolutives (WordPress, Drupal ou encore par exemple Joomla). Cela veut dire que la gestion de contenu de votre site ainsi que ses modules vont pouvoir être mis à jour (dans le d’optimiser leur performance mais également afin qu’ils soient plus sûrs). Ceci est un réel point fort puisque cela augmente la durée de vie du site internet. Par contre, si ces mises à jour ne sont pas effectuées, cet avantage n’existe plus. Cependant, ces différentes mises à jour ne s’effectuent pas forcément si facilement que cela. Effectivement, la plupart du temps, une mise à jour s’effectue simplement et sans aucun heurt. D’ailleurs, depuis les dernières versions du CMS WordPress, le système de mises à jour des plugins se révèle être beaucoup plus fluide. Or, pour peu que vous fassiez face à une incompatibilité, cela devient vite plus embêtant. Encore plus, si cela a lieu sur le site internet étant en ligne. Dans ce cas, on saisit parfaitement l’utilité de posséder une sauvegarde dans le but de rattraper le coup ou de déployer les différentes mises à jour sur une version test. Pendant la maintenance d’un site web, ces procédures sont mises en place afin d’assurer l’intégrité du site en ligne. Sur une gestion de contenu, il faut savoir qu’il y a trois genres d’éléments à mettre à jour :

  • Le core de la gestion de contenu ;
  • Les modules ;
  • Et enfin, le thème du site.

En outre, le thème doit aussi être mise à jour. En effet, selon les fonctionnalités développées, ces dernières devront être mis en adéquation avec la nouvelle version du core ou des différents modules.

Une autre utilité de la maintenance d’un site web est que cela est pertinent en vue d’une migration. Effectivement, pendant l’existence d’un site, il est possible qu’un jour, il y ait un changement d’hébergeur. Dans ce cas, il faut faire alors une « migration ». Quand votre site web débarque dans un nouvel environnement, il est préférable que ce dernier soit « propre sur lui ». En effet, il ne doit pas être semblable à une usine à gaz. Cela permet d’éviter des problèmes de comptabilité par exemple.

Quels sont les genres de maintenance ?

L’épithète accolée au terme « maintenance » s’avère être essentiel. Si vous souscrivez à une maintenance applicative, cela veut dire que votre site web et ses différents éléments seront mis à jour. On parle également de TMA (tierce maintenance applicative). Il faut savoir que lorsqu’on aborde le sujet de la maintenance corrective, outre le fait de mettre le site à jour, on va aussi corriger de possibles bugs. Effectivement, il est possible qu’à cause de la mise à jour d’un navigateur web, un bug d’affichage arrive. Dans ce cas précis, c’est une maintenance corrective qui vous assure sa résolution. Ce genre de maintenance a une couverture d’action plus grande. Ainsi, elle est par conséquent souvent plus chère. De nos jours, il est possible d’identifier quatre genres de maintenance :

  • La préventive : mise à jour de sécurité du site web et des différents modules.
  • La corrective : adaptation ainsi que correction technique, et graphique du ou des différents modules de base proposés par le prestataire.
  • L’évolutive : prise en charge du ou des mises à jours du site internet ou e-commerce, et installation du ou des modules proposés par le prestataire.
  • Et enfin, l’assistance téléphonique : support téléphonique pour un usage optimal par le client de son site internet ou e-commerce.

Un contrat de maintenance doit être personnel à chaque projet. Ce dernier peut notamment se baser sur un temps d’intervention ou des taches à faire. La maintenance de site internet peut concerner divers aspects tels que la vérification, la réparation et ou l’optimisation d’un service en ligne façonné ou non par le prestataire. Sachez qu’un contrat de maintenance peut s’effectuer sur un logiciel, une extension, un thème, mais également il peut prévenir d’éventuels dysfonctionnements ou bugs.

Que faut-il faire si on n’a pas souscrit à une maintenance ?

Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à prier pour qu’aucune tuile ne survienne ! Plus sérieusement, sachez qu’il est possible de souscrire à une maintenance auprès de n’importe quel webmaster ou agence web ; ou auprès de l’individu ayant pensé et conçu votre site internet. Nous vous conseillons vivement de faire le choix d’une société maîtrisant vraiment l’option technique utilisée. Ne prenez pas de sociétés vendant de la maintenance peu importe votre solution technique. Lorsqu’on veut effectuer du bon travail, il n’est pas possible de tout maîtriser de façon parfaite ; même s’il est possible de toucher à tout.

Par exemple, le webmaster ou agence web que vous désirez choisir a conçu des sites Joomla et Drupal, cela n’est pas forcément suffisant pour faire de la maintenance. Il est préférable de se servir de manière régulière de la solution technique en question afin de prétendre bien faire de la maintenance. Ainsi, si la société que vous désirez choisir est uniquement spécialisée dans WordPress et que c’est l’option avec laquelle elle travaille tous les jours, vous pouvez ici faire une totale confiance au groupe. Vous l’aurez compris, pour qu’elle soit parfaitement exécutée, la maintenance doit être une affaire d’experts.

Si vous prenez la décision de vous diriger vers des forfaits de maintenance, n’hésitez pas à faire appel à un prestataire si un souci arrive. Dans ce cas, ce dernier effectuera un rapide diagnostic dans le but de vous faire un devis. Cependant, s’il ne connaît pas votre site web et que cela lui demande un certain temps afin de le prendre en main, les tarifs s’en ressentiront forcément. En outre, prenez en compte que si vous êtes dans l’urgence, vous aurez moins de facilité afin de négocier les prix.

Pourquoi un site internet doit-être entretenu ?

Prenons une voiture. Cette dernière doit être entretenue de façon quotidienne et s’il n’y a pas de maintenance ou un entretien spécifique, cela peut amener des situations compliquées, comme par exemple des accidents à cause de soucis mécaniques. C’est la même chose pour un site. La maintenance d’un site web est un processus continu qui, s’il n’est pas fait avec diligence, va engendrer l’échec d’un projet internet. Que ce soit pour le contenu ou la présentation, celui-ci demande un minimum d’attention. Voici qu’englobe la maintenance d’un site internet :

La mise à jour du contenu du site web

La mise à jour d’un site internet se révèle être tout simplement indispensable. Les différentes technologies en ligne se développent vite et proposent tous les jours de nouveaux éléments ainsi que de nouvelles applications. Un site n’étant pas mis à jour peut rapidement se retrouver dépasser. Néanmoins, un site changeant de manière régulière conserve sa brillance. Dans le but d’attirer puis retenir, et essentiellement, afin de faire revenir le lecteur, le site doit être mis à jour de manière régulière, tout en présentant de nouvelles informations. Mettre à jour le contenu de son site internet, c’est intégrer de nouveaux renseignements, de l’actualité, de nouvelles pages ainsi que du contenu pertinent. Les informations mises initialement sur le site web ont une durée de vie spécifique. Cela va de quelques jours pour des annonces événementielles ou actualités, à plusieurs semaines pour des fiches produits. Il faudra par conséquent effectuer des corrections par rapport au contenu afin de faire évoluer le site. Mettre à jour son site internet offre la possibilité de profiter de multiples points forts :

  • L’intégration régulière de nouvelles informations permettant de fidéliser l’internaute.
  • Un site à jour a nettement plus de chances d’être une réelle référence et aura plus aisément des backlinks permettant d’optimiser son positionnement.
  • Et enfin, l’ajout de nouvelles pages de contenu est la meilleure façon de se faire référencer par le moteur de recherche Google, à la seule et unique condition que le contenu soit qualitatif et pertinent.

Le référencement et la visibilité du site

Un site internet doit être parfaitement référencé afin d’obtenir plus de visiteurs et par conséquent hausser le nombre de prospects. La finalité du référencement est d’optimiser le positionnement de son site internet au niveau des pages de résultats des différents moteurs de recherche dans le but d’optimiser sa visibilité. Sachez que les internautes choisissent parmi les cinq premiers résultats sur les moteurs de recherche dans énormément de cas, et vont très rarement jusqu’à la seconde page. Ainsi, il est essentiel de bien référencer son site internet. Les différents moteurs de recherche positionnent les sites dans les résultats selon leur pertinence ainsi que la notoriété du site. Pour qu’un site web soit parfaitement positionné par les moteurs de recherche, ce dernier doit posséder des mots-clés réputés, sans être trop concurrentiels. Prenez en compte qu’il est strictement interdit d’intégrer dans ses mots-clés des marques protégées, le nom de personnalités ou encore le nom des sociétés concurrentes. En outre, sachez qu’il y a divers genres de référencement :

  • Le référencement naturel (SEO) ;
  • Le référencement social (SMO) ;
  • Le référencement auprès des différents moteurs de recherche, gratuit ou payant ;
  • Et enfin, le référencement dans les annuaires professionnels.

Pour ceux n’ayant pas le temps afin de mettre à jour et d’actualiser leur site web, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un professionnel, que ce dernier soit une agence web ou un indépendant. Dans le but d’éviter les zones d’ombre, il n’y a rien de mieux que de cadrer les choses, grâce à un contrat, avant de s’engager. Cela offre la possibilité de juger la pertinence du professionnel en question mais également de connaître les actions hors contrat. Un contrat de maintenance d’un site internet est normalement valable durant une période d’un an. Outre cela, il est renouvelé de manière automatique pour une période d’un an. En règle générale, le contrat global de la maintenance d’un site web conclu : la mise à jour du contenu du site internet (textes et images), intégration de nouveaux éléments, le référencement du site et le positionnement dans les différents moteurs de recherche, le soutien s’il y a panne ainsi que le protection face au piratage.

Conclusion

La maintenance est semblable à une assurance pour votre site web. Cette dernière assure la bonne tenue du site mais pas uniquement. En effet, elle permet aussi de garantir sa pérennité. Concevoir un site internet est un véritable investissement et comme n’importe quel autre investissement, il faut savoir le surveiller et en prendre véritablement soin. Vous l’aurez compris, la maintenance d’un site web rentre dans une logique d’économie du risque. Même si cette dernière n’a rien d’obligatoire, il est préférable de s’y attarder dessus. La santé de votre site en dépend !

Pourquoi rendre votre site web multilingue en 2019 ?

Pourquoi rendre votre site web multilingue en 2019 ?

Vous souhaitez donner de nouvelles perspectives à votre site web ? Dans ce cas, pourquoi ne pas le développer à l’international ? Si c’est votre souhait, il peut être normal dans ce cas de ne pas savoir où débuter. N’ayez aucune crainte ! Prenez en compte qu’une stratégie optimale de développement à l’international passe essentiellement par la mise à disposition d’un portail web multilingue pour votre clientèle. Dans ce cas, il est possible de choisir entre deux possibilités : soit partir d’un site qui existe déjà, soit profiter de l’occasion afin d’optimiser la navigation ainsi que le look en faisant le choix d’un site responsive design. Ce genre de plateforme web est parfaitement adapté aux divers supports de lecture ainsi qu’aux diverses langues. Dans cet article, nous allons vous donner les clés dans le but de vous lancer dans une stratégie web internationale grâce à un site internet multilingue.

En tout cas, si vous avez déjà un site internet, votre but doit être d’attirer le plus grand nombre de visiteurs possible dessus. Cependant, il faut prendre en compte que les utilisateurs de votre site ne viennent pas tous de la même zone géographique. C’est pourquoi ces derniers ne parlent pas tous la même langue. Ainsi, il est nécessaire de dénicher une option permettant de conserver tous vos visiteurs tout en offrant du contenu dans une langue qu’ils peuvent comprendre. C’est là l’utilité du site internet multilingue ou du site web en différentes langues. Découvrons désormais pourquoi faire le choix de cette option.

Tout d’abord, qu’est ce qu’un site multilingue ?

Pas mal de personnes confondent un site internet multilingue et un site web multi pays. Au premier abord, ces deux concepts semblent les mêmes, mais ce n’est pas le cas. C’est pourquoi si sur un site internet, vous offrez du contenu dans différentes langues, mais qui sont sur les mêmes pages, ce n’est pas à tous les coups un site internet multilingue. Un site web multilingue est un site doté de contenus accessibles par langue sur diverses pages. Vous comprenez désormais la nuance avec un site dont les contenus dans plusieurs langues sont présents sur les mêmes pages.

Sachez qu’avec un site multilingue, les renseignements présents sur les pages sont quasiment semblables. Cela n’est pas toujours le cas sur une plateforme web multi pays. Afin de traduire vos pages, il est possible de faire appel à des agences offrant des services de traductions de site web dans diverses langues. Que vous souhaitiez une traduction basique ou une traduction urgente, on peut trouver facilement des experts pouvant répondre à nos besoins de traduction. Par contre, évitez de préférence les traducteurs automatiques du type DeepL si vous désirez une traduction professionnelle !

8 raisons pour rendre votre site multilingue en 2019

Afin d’élargir l’audience

Il y a des milliers et des milliers de langues diverses dans le monde. Néanmoins, beaucoup de sociétés semblent estimer que tout le monde parle anglais, et que l’anglais est par conséquent suffisant à leurs portails web. Or, il faut prendre en compte les données suivantes :

  • Si l’anglais possède en effet le plus d’utilisateurs, il n’y a que 25 % des Terriens qui le parlent ;
  • Le chinois arrive quant à lui en deuxième avec environ 20 % ;
  • Et enfin, la Chine est le pays ayant le plus d’utilisateurs web, avec près de 52.2 %.

Bénéficiez de nouveaux marchés ainsi que de nouvelles opportunités

De grandes portions des populations des nations développées tels que le Royaume-Uni (81.7%) ainsi que les États-Unis (78.2%) se servent déjà du web. Cela signifie qu’il y a peu de chances de croissance sur ces différents marchés. Cependant, de multiples économies émergentes à travers le monde sont encore en plein développement et ont par conséquent nettement plus d’opportunités de croissance. En Chine, par exemple, il n’y a que 38.4 % des 1.4 milliards d’habitants qui se servent du web. Même chose pour le Moyen-Orient ainsi que l’Afrique. Cela signifie qu’il y a un grand potentiel d’audience sur ces marchés. Dans ces différentes régions, il est presque sûr que la compétition est moins intense actuellement.

Convertir plus de visiteurs en clients

Il est nettement plus confortable et plus facile d’effectuer des affaires avec quelqu’un avec qui il est possible de communiquer librement. Puis, surimposez cela avec les 70 % d’utilisateurs du web dont l’anglais n’est pas le premier langage. Feriez-vous l’acquisition d’un site web où vous ne comprenez absolument rien ? Sans aucun doute que non. Il serait également difficile de faire confiance à un site web avec des traductions peu qualitatives et peu professionnelles. Ainsi, un site internet multilingue permet de convertir plus de visiteurs en clients.

Faire en sorte que les clients se sentent chez eux

Il faut faire sentir à votre clientèle que vous attachez de l’importance à leurs besoins. Cela n’est toute façon jamais une mauvaise décision au niveau commercial. Même chose pour les clients en ligne. Interférer avec votre audience et les faire se sentir bien optimise la loyauté de vos clients et encourage ces derniers à revenir. C’est beaucoup plus économique et rentable de conserver des clients plutôt que d’en trouver des nouveaux. Heureusement, un site web multilingue permet de faire les deux.

Être tête de la compétition

La contradiction majeure c’est que même si la première langue d’à peu près 70 % des utilisateurs du web n’est pas l’anglais, environ 80 % du contenu des sites internet est présent uniquement en anglais. Par conséquent, si vous proposez votre site en différentes langues, vous êtes déjà dans le top 10%. Si vous désirez faire preuve de sérieux et vous servir de traductions qualitatives en différentes langues, vous serez aisément dans le top 5%.

Offrir une image internationale au site web

Posséder un site web en différentes langues et s’assurer que les autres langues soient parfaitement représentées sur votre site web offrira à votre site un aspect plus professionnel, élaboré, et nettement plus international. Cela optimisera par conséquent votre notoriété, auprès des nouveaux comme des actuels clients, et ainsi ces derniers vous prendront beaucoup plus au sérieux.

Référencement naturel

La version anglaise du moteur de recherche Google n’est pas toujours le moteur de recherche de prédilection en fonction des pays. En effet, divers pays se basent sur la version de leur langue, ou d’autres moteurs de recherche utilisant leur langage. Le meilleur exemple de ce phénomène est certainement la Chine, avec ses nombreux moteurs de recherche chinois tels que par exemple les réputés Baidu et Sogou. En tout cas, une chose est certaine : un site web multilingue permet d’être plus visible auprès des internautes.

Le look de votre site internet

Si vous envisagez de rendre votre site web multilingue, il est essentiel d’en prendre compte dans le processus de design. Il faut prendre en compte que certaines langues ne se lisent pas de gauche à droite tel que par exemple l’anglais tandis que certaines occupent beaucoup d’espace et d’autres moins. Cela a par conséquent un réel impact sur le look de votre site internet, et il est essentiel d’en tenir compte pour ces divers langages.

Quelles sont les langues majeures pour un site web multilingue ?

Il est impossible qu’un site web multilingue laisse de côté l’anglais. Il faut également prendre en compte que la langue européenne majeure est le français. En effet, cette dernière est utilisée par la totalité des institutions européennes. Puis, le choix d’autres langues se décline en fonction des marchés cibles identifiés préalablement.

Les avantages ne sont pas les mêmes d’un secteur à un autre

L’importance d’un site web multilingue n’est pas la même d’un secteur d’activité à un autre. En effet, la communication digitale est par exemple essentielle pour des boutiques, mais l’est beaucoup moins pour un cabinet de dentiste. Les portails internet en différentes langues sont surtout pertinents pour :

  • Les établissements commerciaux sur le web : Il s’agit d’établissements qui offrent de nombreux services même à l’international. Avec ces établissements, les commandes sont plus multiples et diversifiées. Alors, pour éviter souvent d’interminables files d’attente, la plupart des clients surtout étrangers préfèrent faire leurs achats en ligne. C’est pourquoi il s’avère être avantageux de posséder d’un site web doté de différentes langues dans le but de répondre aux expressions linguistiques. En outre, cela est l’un des atouts de fidélisation des clients.
  • Location ainsi que réservation des établissements hôteliers, restaurants, etc. : les périodes de vacances sont des instants favorables à la forte demande en location ou réservation de locaux. Il ne peut en être autrement lorsqu’on sait que les vacanciers sont en majeure partie des étrangers. Ainsi, afin de les diriger en direction des hôtels ou restaurants, il faut préalablement offrir de la visibilité à ces derniers grâce à un site web multilingue.

Quelles langues pour quels avantages ?

Pourquoi choisir un traduction française-chinoise ?

Votre société se développe rapidement et c’est pourquoi vous recherchez des débouchés en Orient ? Votre souhait est de concevoir une filiale en Orient ? Dans ce cas, un site internet multilingue traduit en chinois est une magnifique carte de visite, puisqu’il faut savoir que le chinois est tout simplement la langue la plus utilisée à travers le globe. Néanmoins, afin d’exposer un contenu professionnel, il faut s’attacher les services d’un très bon traducteur français-chinois, connaissant également les dialectes des provinces majeures mais sachant aussi comment échanger en mandarin ou en cantonais.

Choisir un traduction française-arabe pour votre site internet

Le Moyen-Orient est un marché de plus en plus grand. En effet, il suffit de constater le commerce existant entre le continent européen ainsi que les Émirats Arabes Unis. Il faut savoir que des villes cosmopolites comme par exemple Abu Dhabi et Dubaï ont un marché étant en plein essor pour le Made in France : cuisine, mode ou encore fabrication des produits. Même si l’anglais est la première langue à laquelle on pense lorsqu’on doit traduire une plateforme internet, votre marque sera exposée avec un style original et teintée de french touch si votre site web a aussi une excellente traduction en arabe.

Choisir un traduction français-russe pour la mode, mais pas uniquement

La finalité d’un site web est d’atteindre votre clientèle, et le web est une ressource essentielle afin d’arriver dans un pays comme la Russie où les produits de la mode française sont extrêmement recherchés. En outre, la France est la destination favorite pour les vacances d’énormément de Russes. Les marques de luxe ainsi que le tourisme sont par conséquent les produits de pointe français afin d’entrer dans ce gigantesque pays. Cependant, nous vous conseillons de bien faire attention car les Russes ne parlent pas les langues étrangères. Il faut être prévoyant et faire en sorte de dénicher un très bon traducteur français-russe.

Traduction française-portugaise et espagnole pour l’Amérique du Sud

Juste après le chinois, l’espagnol est la langue la plus utilisée à travers le globe. Cette dernière est utilisée par près de 400 millions d’individus. Après l’espagnol, le portugais est la seconde langue la plus parlée en Amérique du Sud. En effet, le portugais est parlé en Amérique du Sud, dans plusieurs pays que sont notamment le Brésil, le Venezuela, le Paraguay, mais aussi en Angola et au Mozambique, tout comme en Asie au Timor Oriental et au Macao. Si votre but est d’atteindre un de ces pays, une traduction française-portugaise avec un bon traducteur offre la possibilité de vous exposer de la meilleure façon sur le web.

Traduction du français vers l’allemand

Si vous travaillez dans le milieu du tourisme européen et désirez promouvoir votre activité, il ne faut pas oublier de traduire le contenu de votre site web en allemand. Les Allemands, Autrichiens mais également une grande partie des Suisses sont effectivement de véritables admirateurs des paysages littoraux français ou encore de la cuisine du pays.

Quelles langues sont les plus parlées à travers le globe ?

Selon un sondage réalisé fin 2018, le nombre d’utilisateurs du web a franchi la barre fatidique des 4 208 571 287 internautes. Cela correspond à près de 50% de la population mondiale. Voici des chiffres plus détaillées :

  • L’Asie a la plus grosse part du gâteau avec 49% ;
  • L’Europe est seconde avec 16,8% ;
  • Vient ensuite l’Amérique latine et l’Amérique du nord avec 10,4% et 8,2% ;
  • L’Afrique pour sa part s’en sort avec 11% ;
  • Au fond du classement, on trouve le Moyen-Orient ainsi que l’Océanie avec successivement 3,9% et 0,7%.

Vous l’aurez compris, le principal souci est que ces internautes ne parlent pas le même langage. Cependant, les sites web plurilinguistiques offrent la possibilité aux sociétés d’être plus concurrentielles. Ils leur offrent des occasions de croissance, essentiellement pour les e-commerces. Ainsi, afin de concevoir un site traduit en différentes langues, choisissez les langues des pays ayant le plus d’internautes.

Conclusion : Pourquoi rendre votre site web multilingue en 2019 ?

Désormais, vous avez normalement une nouvelle perspective par rapport à la dynamique multilingue du web en 2019. Internet a permis de rapprocher les utilisateurs et a conçu une communauté mondiale, ouvrant par conséquent énormément de possibilités concernant votre présence en ligne. Néanmoins, certaines barrières linguistiques restent en place, et il est crucial de s’y atteler afin de faire monter de niveau votre société. N’hésitez pas à faire appel à un traducteur afin de traduire parfaitement votre contenu !

SEO ou SEA : référencement payant ou naturel ?

SEO ou SEA : référencement payant ou naturel ?

Le référencement naturel est, avec votre site internet, le pilier numérique de la vitrine de votre société. De façon concrète, c’est un mélange de méthodes permettant d’être visible sur le web et par conséquent aisément identifiable sur les différents moteurs de recherche, et surtout sur Google. Le référencement payant quant à lui est un achat d’espaces afin d’exposer des publicités lorsqu’ un internaute fait des recherches. On peut comparer la pratique à un encart publicitaire dans un journal ou dans un magazine papier. Comment se servir de ces deux leviers dans le but de promouvoir votre marque et vos produits ou services ? Sont-ils complémentaires ? Quels sont leurs différences majeures ? SEO ou SEA ?

SEO : définition & avantages

Le référencement naturel, ou SEO, désigne l’ensemble des actions et optimisations à apporter à un site internet afin de le rendre plus visible des internautes via les moteurs de recherche. La place sur la page de résultats de Google est obtenue en analysant et en optimisant des dizaines et des dizaines de critères sans qu’un quelconque accord pécuniaire ne soit effectué entre Google et l’administrateur du site. Ce type de référencement est dit organique. Les avantages que l’on tire du référencement naturel sont nombreux :

  • Un trafic régulier : les positions obtenues de manière naturelle sont la plupart du temps durables. Effectivement, il est plutôt rare d’observer une chute de vos positions sur une période extrêmement courte sauf s’il y a pénalité. À moins d’une nette baisse sur le volume de requêtes, vous bénéficierez d’un trafic régulier sur le site web.
  • Une source de trafic peu chère : le SEO est plutôt technique. Ainsi, il nécessite une expertise ainsi que des connaissances dans le monde du digital. Avec le travail d’experts en SEO, vous gagnerez en visibilité naturelle sans dépenser de l’argent dans une campagne publicitaire.
  • Une image de marque de qualité : la visibilité du site web participe à la notoriété de votre société. Différentes études montrent que les internautes ont nettement plus confiance dans les sites bien positionnés sur les moteurs de recherche.
  • Et enfin, des meilleurs leads : un site bien positionné est la plupart du temps un site agréable au niveau de la navigation et mis à jour régulièrement. En outre, cela permet un meilleur engagement des visiteurs et par conséquent plus de conversions.

SEA : définition et avantages

Le référencement payant, ou SEA, se caractérise par la conception et l’optimisation des différentes campagnes publicitaires sur les moteurs de recherche. Pour le leader Google, les annonceurs se servent d’un mécanisme d’enchères afin d’émettre leurs annonces via Google Adwords. La rémunération peut s’effectuer de trois façons : au CPM (Cout par Mille), au CPC (Cout par Clic) ou au CPA (Coût Par Acquisition). Voici les avantages du référencement payant :

  • Hausse instantanée du trafic : Dès que vos annonces sont plus qualitatives que la concurrence (qualité ainsi que tarif), elles deviennent plus visibles. C’est une excellente façon s’il vous faut une visibilité optimale.
  • Flexibilité optimale : En fonction de la période ainsi que la saisonnalité, il est possible de modifier votre budget et vos annonces afin de dépenser de façon plus efficace votre budget.
  • Trafic qualifié : Un bon paramétrage offre la possibilité de profiter d’un trafic qualifié et pertinent afin d’augmenter le taux de conversion.
  • Et enfin, un suivi détaillé : Au moyen des statistiques et du tracking, il est possible de savoir quelles sont les annonces les plus pertinentes. Ainsi, vous pouvez modifier votre budget en fonction du retour sur investissement.

SEO et SEA : des différences

Vous vous posez toujours la question « SEA ou SEA ? ». Dans ce cas, lisez ce qui va suivre car nous allons découvrir les principales différentes entre les deux pratiques :

  • La première différence majeure est que le référencement naturel est gratuit tandis que le référencement payant est … payant. Ainsi, ce dernier nécessite en règle générale un budget conséquent pour l’acquisition de mots-clés ainsi que le positionnement du lien. Pour ce qui est du SEO, le choix des mots-clés est quant à lui gratuit, mais peut ne pas être efficace si les outils et les analyses utilisés ne sont pas adaptés.
  • La seconde différence se situe par rapport aux résultats obtenus par les deux techniques. Grâce au référencement naturel, ces derniers sont « naturels », tandis que les résultats des liens sponsorisés (SEA) ne le sont pas. La position d’un site référencé de façon naturelle est le résultat d’une analyse poussée du niveau d’optimisation du site, rendue possible via le moteur de recherche Google et la quantité de trafic émise. À contrario, celui d’un lien sponsorisé dépend du coût de l’espace acheté sur le moteur de recherche ainsi que de celui des mots-clés. Le mode de classement d’un site référencé grâce au SEA se fait sur la base du calcul « nombre de clics x Quality Score ». L’annonceur ne met la main à la poche que lorsqu’un internaute se rend sur son lien. Plus il y a de clics sur ce lien, plus il paye et mieux il est positionné dans les résultats des moteurs de recherche. Ainsi, il n’y a rien de naturel car plus on paye, mieux est le positionnement.
  • La stratégie utilisée est la troisième différence. En effet, le SEA se sert de liens sponsorisés permettant de gagner en temps et par conséquent positionner rapidement son site. Or, il faut généralement plus d’argent que le SEO, surtout pour ceux qui désirent être présents en première position. Le référencement naturel pour sa part demande un travail d’optimisation, la plupart du temps long et laborieux.
  • Le référencement des liens sponsorisés est la quatrième différence. Ce dernier est nettement plus précis que le SEO au niveau du choix des mots-clés. Il permet de parfaitement viser certaines catégories d’internautes, générant par conséquent un trafic de qualité. En outre, cela garantit un retour sur investissement optimal.
  • Et enfin, la dernière différence se situe au niveau de la forme. En effet, la position d’affichage des résultats offre la possibilité de différencier aussi les liens naturels des liens sponsorisés. Ainsi, ces derniers se retrouvent souvent au-dessus et à la droite des liens du référencement naturel.

Au vu de ces cinq différences majeures, le choix de la technique de référencement dépendra essentiellement de facteurs tels que l’importance de l’activité à promouvoir, du budget alloué au référencement mais aussi des délais de campagnes.

Mais également des atouts complémentaires !

Des temporalités qui se complètent

Le SEO et le SEA sont en fait complémentaires : tandis que le référencement payant donne la possibilité de relayer vos temps forts, le référencement est pour sa part la vitrine quotidienne. Leurs temporalités sont ainsi totalement complémentaires. C’est pourquoi, afin de gagner en visibilité, n’hésitez pas à mêler les deux !

Le référencement : une véritable source de trafic

Une campagne de référencement payant offre la possibilité d’attirer de nouveaux visiteurs sur le site web. Cependant, plus un site internet attire d’internautes, plus il a de chances d’être parfaitement référencé naturellement. Il faut savoir que divers indicateurs permettent aux moteurs de recherche, surtout Google, d’évaluer la pertinence du site internet (et par conséquent de mieux le classer). Parmi ces derniers, on peut notamment citer : le nombre de pages que les internautes visitent avant de s’en aller du site web, la durée des visites, les visiteurs qui se sont servis du bouton « Appeler » etc. En outre, prenez en compte que si votre campagne SEA est bien optimisée, elle engendre ainsi un bonus SEO à l’arrivée.

Et enfin, une source de connaissance client

Les campagnes SEA permettent d’avoir une idée plus précise des requêtes inscrites par les internautes et qui les ont conduit chez vous. Ces renseignements sont très précieux afin d’optimiser le contenu du site. En effet, ils donnent la possibilité d’intégrer des mots-clés utilisés par les visiteurs lorsqu’ils vous cherchent.

Doit-on choisir entre les deux ?

Chaque projet internet et chaque finalité sont différents. D’un projet à un autre, certains auront tendance à privilégier le référencement naturel pour limiter les coûts d’acquisition et bénéficier d’une position préférentielle sur le long terme. D’autres vont par contre préférer obtenir instantanément et avec peu d’efforts une meilleure position que les résultats naturels et un ciblage optimal.

Or, il est la plupart du temps conseillé de traiter le SEO (référencement naturel) ainsi que le SEA (référencement payant) tels que des canaux d’acquisition additionnels. Une stratégie mêlant les deux méthodes offre la possibilité de répondre rapidement à vos besoins de trafic et de conversion avec le SEA tout en investissant de manière intelligente des ressources sur vos positions naturelles pour un résultat sur le long terme grâce au référencement naturel. Être en première page de Google se révèle être indispensable pour acquérir du trafic puisqu’il n’y a que 10 % des internautes qui vont au-delà de cette seule page. Ainsi, nous conseillons vivement pour un nouveau site web, conçu avec un nom de domaine neuf, d’aller chercher du trafic grâce au SEA durant plusieurs mois, dans le but d’optimiser le plus possible le chiffre d’affaires. Effectivement, pour un domaine récent, sans aucune autorité, il faut compter en moyenne douze mois avant d’avoir des revenus réguliers via le SEO. Les premières ventes par exemple sur un site e-commerce arrivent souvent six mois à la suite du lancement du site internet. Ainsi, si votre budget vous le permet, vous n’êtes pas obligé de choisir entre les deux pratiques. Pensez à mêler SEA et SEO !

Conclusion : SEO ou SEA ?

SEO ou SEA ? À cette question, vous savez désormais répondre que le SEO (référencement naturel) et le SEA (référencement payant) ont tous les deux des points forts et des points faibles. Ainsi, les confronter est un exercice à réserver au cas par cas. Le résultat du match s’effectue essentiellement selon les contraintes et les finalités à remplir. Vous pouvez choisir l’une ou l’autre option, ou les deux.

Pertinent sur le long terme, le SEO a pour avantage de vous démarquer de vos concurrents directs en adoptant des méthodes stratégiques afin de vous positionner de façon optimale sur les différents moteurs de recherche. Ces actions demandent cependant du temps pour leur mise en place et pour obtenir un résultat efficace. Le référencement payant quant à lui est accessible à tous et facile à utiliser. Offrant une visibilité instantanée et de très bons taux de transformation, cette technique est cependant à bannir si vous présentez une des situations suivantes : un domaine d’expertise trop concurrentiel, un budget peu conséquent, peu de temps à consacrer à l’optimisation et à la mise à jour de vos campagnes ou encore aucun budget à allouer au niveau des annonces publicitaires.

L’idéal est de mêler le référencement payant (SEA) et le référencement naturel (SEO) afin de pouvoir profiter de leurs avantages respectifs et de lisser leurs points faibles. N’hésitez pas à prendre contact avec un expert ou une agence web avant de mettre en application une quelconque stratégie de référencement. Gardez à l’esprit que c’est la visibilité de votre site internet qui en dépend ! Alors, à la question : « SEO ou SEA ? » … Nous répondons les deux !

Comment faire gagner de la visibilité à son entreprise ?

Comment faire gagner de la visibilité à son entreprise ?

Comment faire connaître sa boîte ? 

Comment procéder pour faire connaître son entreprise  dans un laps de temps très court ?

Quelles méthodes se révèlent les plus efficaces et les moins  chères pour trouver des prospects et communiquer avec eux  ?

Acquérir une notoriété dans son domaine est le but premier du chef d’entreprise.

C’est quelque chose de crucial  en ce qui concerne les toutes petite entreprises qui n’ont pas les moyens financiers de lancer une communication à très grande échelle.

Il faudra alors apprendre à communiquer, agir intelligemment et faire preuve de créativité  pour capter l’attention des gens.

Il faut aussi créer un logo, avec de belles couleurs.

S’il s’agit d’internet, il faut bien choisir les   mots-clés  sur lesquels votre société va se positionner.

Les outils pour communiquer sur son entreprise sont les suivants :

  • Communication grand public, en dehors d’internet
  • Communiquer sur le web
  • Faire du marketing horizontal
  • événementiel et communication via la presse.

 Faire connaître son entreprise auprès du grand public 

La problématique est de faire  connaître son entreprise et la rendre attractive auprès du public visé. Il faut alors communiquer et dire aux gens que votre entreprise est là. En faisant parvenir votre  offre, de différentes manières.

Il existe beaucoup de façons d’acquérir une notoriété et de capter votre public. Toutefois, certains moyens se révèlent inefficaces ou inadaptés par rapport au business model de votre société. Là où en revanche, ça devient  attrayant, c’est quand un message, par le biais d’un slogan notamment est constamment répété.

Vous avez à disposition divers façons de communiquer qui sont :

  • Le flyer. C’est un moyen de communication qui reste peu efficace. Le retour est quasi inexistant. Il est souvent rapidement jeté à la poubelle. Toutefois, il reste utile quand la cible est véritablement définie. Ou si vous distribuez de la la main à la main, avec l’intention d’agir directement et rapidement.Par exemple : Une discothèque délivre des flyers à de jeunes vacanciers. Ils ont un accès libre le soir suivant.
  • Un fascicule. Souvent  plus travaillé  en mettant l’accent sur la qualité. Reste cependant plus cher.
  • Une carte de visite. L’outil pour communiquer, qui reste numéro 1 dans les événements entrepreneuriaux et salons. Vous ne pouvez toutefois donner uniquement vos coordonnées. La majorité des cartes de visite sont oubliées au bout de quelques semaines.
  • Passer des annonces dans le journal. C’est un outil de communication « vieillot » mais toujours pertinent. Il faut toutefois bien définir la cible.
  • Faire de la pub  dans les journaux et  magazines : Pas toujours efficace, à moins d’avoir un slogan très fort.
  • La pub à la radio. Il faut aussi répéter le message de nombreuses fois. Un son est en effet plus difficile à mémoriser qu’une image ou un film.
  • La pub à la  télé. Très dispendieuse, il faut répéter le message pendant un certain temps pour gagner en efficacité.
  • La pub au cinéma. Compliqué car liée à ce qui est  programmé en salle.
  • La publicité sur voiture. Pas cher pour peu en ayant une voiture en bon état avec une  la pub qui donne envie aux gens d’en savoir plus.
  • Affichage dans l’espace public. Là aussi, la communication est limitée.Il faut alors coller un certain nombre d’ affiches au bon endroit.

Communiquer sur le web 

Comment faire connaître son entreprise sur le web ? Internet est un formidable booster pour sa boîte. Particulièrement pour les petites entreprises. C’est une grave erreur de leur part de ne pas utiliser un outil aussi puissant et peu couteux dans l’ensemble.

Les moyens de communiquer sur la toile sont les suivants :

  • Créer un blog ou site web. Créer un site de bonne qualité est relativement peu onéreux. Le but de la manœuvre est de faire venir des visiteurs sur le site de votre entreprise et les convertir en clients.
  • Les réseaux sociaux. Incontournables, c’est un geyser de clients en devenir.C’est une vraie possibilité de toucher son cœur de cible en faisant grossir le marché.
  • Sites d’annonces. Les plus connus comme Ebay ou Craiglist mettent en contact les particuliers entre eux ou professionnels, en mettant avant l’offre et la demande. Prudence toutefois face aux escroqueries.
  • Annuaires. Les plus importants sont Les Pages Jaunes. Google My Business est aussi efficace  pour faire apparaître votre entreprise localement.
  • Vente en ligne pour créateurs : Très bonne vitrine pour votre entreprise.

Utiliser des méthodes issues du marketing horizontal

Contacter directement  des clients potentiels par téléphone notamment, est très efficace pour obtenir des  clients. Toutefois,  les bonnes vieilles méthodes de marketing de ce genre sont à l’heure actuelle moins performantes que par le passé. En effet, la majorité des gens sont noyés sous les  messages et appels vocaux.

Il faut alors vraiment personnaliser les choses pour capter l’attention des gens. Sauf de faire du volume, et donc dans ce cas, d’avoir des moyens conséquents.

On peut faire du marketing horizontale de diverses manières

  • Démarcher par e-mail. Spammer est interdit et se révèle sans intérêt. Il faut toucher une vraie cible qualifiée pour faire mouche, toujours en personnalisant le message et la personne qui le reçoit.
  • Démarcher par téléphone ou SMS. C’est quelque chose où le rejet est souvent fréquent. Il faut bien connaître l’interlocuteur avant de lui parler.
  • Démarcher par courrier. Cela reste onéreux mais c’est efficace dans le cas d’un ciblage bien défini. On peut envoyer des courriers personnalisés, appeler à l’action, proposer des avantages et bonus.  Il est préférable d’externaliser par le biais de  services spécifiques qui vont  réduire les frais et le temps passé.
  • Le démarchage physique  comme le porte à porte par exemple.Une méthode qui reste pertinente, en ayant une vraie fibre commerciale et une formation en vente.

Le SEO

Le SEO

Qu’est-ce que le référencement SEO ? Comment le maîtriser pour booster votre site web ?

Alors que vous vous lancez dans l’aventure du business en ligne, vous avez certainement entendu parler du SEO… Ce terme est de plus en plus présent autour de vous, mais vous n’êtes pas encore certain de savoir ce que cela signifie, ni à quoi ça sert ? Voici pour vous toutes les réponses pour maîtriser le référencement SEO, et pour l’utiliser efficacement afin de booster les performances de votre site.

Comment fonctionne le SEO ?

Les moteurs de recherche tels que Google, Firefox, Ecosia, ou Bing, orientent les recherches des internautes vers les résultats les plus pertinents. La pertinence des pages et sites web est calculée en fonction des mots-clés présents dans le contenu des articles, descriptions et pages d’arrivée d’un site.

Considérez l’exemple dans lequel un internaute effectue la recherche « machine à café » sur un moteur de recherche. Celui-ci va lui proposer en priorité les sites web contenant un nombre important de mots-clés « machine à café », ainsi que des termes apparentés, comme « cafetière », « machine espresso », etc. Ainsi, l’internaute est certain d’avoir à disposition des liens qui sont très susceptibles de le satisfaire.

C’est pour cela que l’optimisation web vous permettra de profiter d’une visibilité amplement plus performante : votre site web sera affiché dans les premiers résultats à chaque fois qu’une recherche concernant votre activité sera effectuée.

Le référencement naturel, constitué par une optimisation de vos contenus, s’oppose au référencement payant. Le référencement payant est en fait la publicité, les annonces, que vous ferez de votre site, en achetant aux enchères des mots-clés pour apparaître dans les meilleurs résultats.

Augmentez votre référencement web

Augmenter votre référencement naturel vous permettra donc d’attirer un trafic plus important, sans devoir dépenser une fortune en publicités. De plus, les résultats de recherche dits « naturels » attirent plus facilement la confiance des internautes que les résultats payants, les « annonces »

Afin d’augmenter votre référencement naturel SEO, prenez soin de créer d contenu de qualité pour votre site web. Si vous vendez des machines à café en ligne, rédigez des articles et description qui vont englober tout le champ sémantique de ce domaine : machine à café, cafetière, cafetière moka, cafetière à piston, machine à espresso, machine Senseo, machine café programmable, etc.

Attention : rassembler trop de mots-clés dans une même phrase ou dans un même article aura l’effet inverse sur votre référencement ! En effet, les moteurs de recherches détectent la densité de mots-clés par rapport au nombre total de mots dans un article. Si la densité est trop élevée, le moteur de recherche vous pénalisera en considérant que vous tentez de le tromper.

SEO, SEA, SMO… Quésaco ?

Le SEO : le Search Engine Optimization désigne l’ensemble des techniques que vous allez appliquer pour optimiser votre référencement naturel. Cela implique la création de contenu pertinent, les performances techniques dont vous doterez votre site, et la popularité de votre contenu : est-il partagé ? y a-t-il des liens externes conduisant à votre site ?

Le SEA : le Search Engine Advertising désigne le référencement payant. Toutes les « annonces » que vous voyez sur les moteurs de recherches sont des publicités dont les propriétaires achètent aux enchères des mots-clés.

Le SMO : le Social Media Optimization désigne votre activité sur les réseaux sociaux, qui vous aidera à attirer plus de trafic, et à obtenir un meilleur taux de conversion. Il n’est pas utile de publier des milliers d’articles par jour pour vous constituer une communauté : des posts pertinents, une communication active, et une incitation à l’action (« donnez votre avis », « quels sont les points les plus importants de … », « lequel de ces produits peut révolutionner la vie des citoyens ? »), seront des actions qui vont fidéliser vos followers, et les encourageront à partager vos contenus.

Le SEM : le Search Engin Marketing rassemble les techniques précédentes. Ce terme invoque toutes les procédures qui vous permettront d’améliorer votre visibilité, et d’appliquer une stratégie marketing optimisée, durable, et à moindres coûts.

Vous n’avez en aucun cas besoin de dépenser des centaines d’euros par semaine pour promouvoir votre boutique ou votre blog ! Connaître le fonctionnement du web, les outils de recherche et les comportements sur la toile, est un pré-requis indispensable pour bâtir une notoriété croissante et solide de votre business en ligne.